Il ne fait plus de doute qu’Ubisoft domine le jeu en monde ouvert (en attendant le prochain Rockstar du moins), dont ils ont acquis une véritable maîtrise qui se confirme encore aujourd’hui avec le nouveau Far Cry. Le cinquième épisode se déroule cette fois-ci dans le Montana. Fidèle à la caractéristique principale de la série, le paysage tient un rôle crucial dans la conception du gameplay. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Far Cry est une formidable carte postale de la région, à en faire pâlir de jalousie le service de communication de l’office du tourisme local. L’environnement est sublime et plus abouti que jamais ! Il faut toutefois faire abstraction des habitants car, de la pire crapule jusqu’au plus amical des autochtones, tout le monde est surarmé ! La résonance avec l’Amérique de Trump est troublante, il faut alors immédiatement évacuer toute considération idéologique. Far Cry s’appréhende uniquement par le prisme de ce qu’il souhaite être : un pur divertissement pour adulte. À ce titre, le contrat est totalement honoré, le jeu est généreusement récréatif, avec une sensation de liberté totale au point de ne quasiment jamais consulter le menu des missions proposées. On progresse dans l’histoire simplement, en flânant au gré des occasions qui s’offrent à proximité.

FC5_launch-hirez_March_26_12pmCET_1522054831

GENRE action

ÉDITEUR Ubisoft

PLATEFORMES PS4, Xbox One, PC

SORTIE déjà disponible