Auréolé déjà de deux Golden Globes (Meilleur réalisateur pour Guillermo del Toro et Meilleure Musique de film pour Alexandre Desplat) et d’un Lion D’Or à la Mostra de Venise, La Forme de l’eau semble aller tout droit vers un succès considérable et c’est bien mérité tant cette fable, pourtant incongrue, émerveille et envoûte littéralement le spectateur.

la-forme-de-leau-image

Imaginez un laboratoire militaire où sont menées des expériences peu orthodoxes. Voici qu’une mystérieuse créature amphibienne fait son entrée, faisant l’objet de toutes sortes d’expérimentations allant jusqu’à la torture. Seule une des femmes de ménage, muette mais pas sourde, parvient à établir un contact avec la « chose ». Convoitée par les Russes, incomprise des Américains qui ne recherchent que des applications militaires possibles, c’est finalement quelqu’un d’ « insignifiant » qui mettra sa vie en péril afin de la sauver…

Tout cela donne lieu à une reconstitution délicieusement surannée de l’Amérique des années 50, ébranlant les fondements au passage, ainsi qu’à une galerie de personnages hauts en couleur mais aussi à des scènes mémorables comme cette sublime danse dans la salle de bain inondée. La beauté de la communication entre ces deux êtres si différents est à couper le souffle.

Avec La Forme de l’eau, Guillermo del Toro transcende son conte gothique en quelque chose de bien plus universel en y apportant une résonnance politique (lutte des classes, la place de la femme dans la société). Et avec ses treize nominations aux Oscars le chemin semble pavé de petites statuettes…

 

Distribution : Fox France
Genre : fantastique, drame, romance
De : Guillermo del Toro
Avec : Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer, Michael Stuhlbarg…
Sortie en salles : 21 février 2018