Ce Holy Terror est la biographie culte consacrée à Andy Warhol, publiée pour la première fois aux États-Unis en 1990 et enfin traduite en français. Signé de l’un de ses collaborateurs et amis, Bob Colacello, qui a dirigé son magazine Interview durant plus de dix ans et qui l’a côtoyé dans les années 70 et 80, cet ouvrage sans concession demeure l’un des livres les plus passionnants et honnêtes consacrés au pape du pop art. On y apprend chemin faisant qu’il savait métamorphoser ses échecs en art. Il eut du mal à se faire accepter en tant qu’artiste aux États-Unis car il venait de la publicité. Il n’hésitait pas à payer pour des idées (une amie galeriste lui dit de peindre l’argent puis ce qu’il connaissait le mieux d’où les boîtes de soupe Campbell et le début de la gloire qui s’ensuivit). Il était obsédé par la beauté et était très catholique. Sa tentative d’assassinat l’a vraiment traumatisé. C’était un véritable stakhanoviste du travail et il avait prédit notre narcissisme exacerbé (« À l’avenir chacun aura son quart d’heure de célébrité »). Bref, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Andy Warhol…

HOLY TERROR par Bob Colacello
(970 pages, éditions Séguier)