Cela fait presque vingt ans que la licence Micro Machines existe. De la Megadrive à la Nintendo 64 en passant par la PS2 ou le PC, ce jeu de course un brin farfelu a toujours été un générateur de rire et de bonne humeur.

(Par Briec Jequel)

Habituellement les jeux de course sont soit réalistes tels Gran Turismo ou Forza Mo- torsport, soit complètement fantasques comme Mario Kart dont les circuits délirants continuent de nous surprendre. Mais mélanger ces deux univers reste très délicat à exécuter. Défi allègrement relevé par le studio britannique Codemaster, déjà spécialisé dans les jeux techniques avec comme référence F1 (sur la formule 1, comme son nom l’indique) ou Dirt (épreuves de rallye). Outre la conduite qui est à elle seule un système particulier, il s’agit ici de faire circuler des petites voitures dans un décor réaliste mais avec des tracés tout droit sortis de la tête d’un grand enfant. Comme si les rêves les plus fous d’un gamin s’amusant avec ses petits bolides prenaient tout d’un coup forme dans la réalité. Les obstacles sont des ustensiles du quotidien (boîtes de céréales, pain de mie), les pièges peuvent être de la nourriture (flaque de miel, beurre) et l’enceinte des épreuves des lieux ordinaires (cuisine, chambre ou jardin). Extrêmement convivial, Micro Machines se savoure avec des potes physiquement présents – le jeu en réseau n’a définitivement pas le même goût. Car en plus d’encourager la fourberie et l’imprévu, le pilotage a une petite touche particulière qui donne une ambiance totalement ludique. En effet, cela se rapproche de la manipulation de petit véhicule télécommandé, pas facile à appréhender au début certes,mais tellement plus fun!

GENRE : Course
ÉDITEURS : Codemasters / Koch Media
PLATEFORMES : PC, PS4, XBOX ONE
SORTIE : déjà disponible