Ancien entrepôt de stockage à charbon devenu successivement discothèque puis abri pour squatteurs, la Gare des Mines, implantée au cœur d’une zone de transit de la Porte d’Aubervilliers entre périphérique, hangars et magasins généraux, connaît depuis 2015 une nouvelle vie.

Dans le cadre des Sites Artistiques Temporaires (démarche d’urbanisme transitoire initiée par SNCF Immobilier) et son occupation depuis mai 2016 par le Collectif MU, La Gare des Mines s’est transformée en quelques mois en un lieu phare de l’été culturel, dédié aux scènes artistiques émergentes et accueillant plus de 33 000 visiteurs entre Paris, Saint-Denis et Aubervilliers.
En 2017, La Station – Gare des Mines accueillera une programmation éclectique faisant se croiser de nombreuses pratiques artistiques au sein d’une scénographie repensée par l’atelier CRAFT. Morceaux choisis dans la programmation du mois de juin.
Le samedi 3 juin, la Station reçoit les Parisiens de Sister Iodine, garants d’un noise rock péchu depuis 1992, mais aussi Warsawwasraw et Les Hôpitaux. À ne pas rater si vous aimez le rock pur et dur. La semaine suivante – les jeudi 8 et vendredi 9 juin – verra la première édition de MÉTAMINES, deux jours de réflexion au long cours sur l’imaginaire urbain ainsi qu’une programmation artistique tout terrain : mapping vidéo, parcours sonores, installations, tables rondes et lives… Le vendredi 23 juin, les talents du FAIRE feront leur release party. Le lendemain, c’est le 21ème arrondissement imaginaire le plus notoire qui proposera, comme à l’accoutumée, un plateau protéiforme, tandis que du 28 juin au 2 juillet, le festival féministe et queer Comme Nous Brûlons opérera ses grands débuts au sein de la Station. Ces jours et soirées seront dévoués corps et esprits à des exaltations militantes autour d’enjeux toujours plus brûlants avec des concerts, des performances, des projections et des ateliers en plus des concerts de Belmont Witch, Mariachi, Ellah a. Thaun, Nana Benamer, Sleep Loan Sharks, Big Meufs, MIAUX, Jean-Michelle Tarre, Badaboum, Femmes Viril, Félon, Méryll Ampe, OH MU 大虫, Las Kellies, Gomme…
À ne pas oublier, les rendez-vous hebdomadaires fixes, les mercredi et dimanche. Tous les mercredis, les CinéStation, projections en plein air avec des films et des ciné-concerts sélectionnés par des curateurs invités. Tous les dimanches, Dimanche Stationnaire, avec des initiatives locales et DIY qui rassemblent acteurs et artistes du quartier (Aubervilliers, Saint-Denis, Paris) pour des ateliers, des performances, des lives… Pas de doute, ça va bouger en juin du côté d’Aubervilliers !

La Station – Gare des Mines
Site web : lastation.paris